Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive une technique chirurgicale moderne qui permet de réaliser le rêve d’un grand nombre de personnes : une vue nette et sans lunettes !

La chirurgie réfractive correspond à l’ensemble des techniques qui permettent de corriger, totalement ou partiellement, des défauts visuels tels que la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie. Elle modifie la cornée de l’œil à l’aide du laser qui va la remodeler en fonction de l’amétropie à corriger. Le laser est commandé par ordinateur, avec une extrême précision et conformément aux données déterminées lors du bilan préopératoire.

Quels sont les patients concernés par la chirurgie laser de la vision ?

En fonction de facteurs médicaux, tels que l’étendue de la correction ou l’épaisseur mesurée de la cornée, les différents troubles de la réfraction peuvent en général être traités :

 

MYOPIE : toutes les myopies jusqu’à -8 dioptries. Au-delà, des techniques différentes peuvent être envisagées.

ASTIGMATISME : les astigmatismes jusqu’à +3 dioptries. Les astigmatismes entre +3 et +5 peuvent parfois être traités.

HYPERMETROPIE : les hypermétropies jusqu’à +3 dioptries. Les hypermétropies entre +3 et +5 peuvent parfois être traités.

PRESBYTIE : compensation possible de la presbytie par pseudo accommodation et traitement de l’amétropie associée.

Quelles sont les techniques chirurgicales de la chirurgie réfractive ?

La PKR : la technique la plus simple et la plus ancienne qui agit à la surface de la cornée.

Le FEMTOLASIK  la technique la plus répandue qui consiste à remodeler la courbure de la cornée en profondeur après la réalisation d’un volet cornéen au laser Femtoseconde

Le SMILE la technique opératoire de dernière génération qui corrige votre myopie et votre astigmatisme par la seule action du laser Femtoseconde.

Toutes ces interventions sont réalisées sous anesthésie locale, par un chirurgien ophtalmologiste spécialisé.

 

Quels sont les effets secondaires potentiels les heures suivant l’intervention ?

Une photophobie :
Une sensibilité à la lumière. Après l’intervention, le port de lunettes de soleil est fortement conseillé.

Une sécheresse oculaire :
Des gouttes à instiller seront à appliquer à intervalles réguliers de façon à humidifier la cornée pendant les premiers jours suivant l’opération.

 

Lasik, Femto Lasik, Smile...Le meilleur de la chirurgie laser

Le Centre Vision Bourgogne s'est doté de la dernière génération de plateformes laser du fabricant allemand Zeiss.

Ce plateau technique complet garantit les meilleures conditions de sécurité et de fiabilité grâce aux techniques de chirurgie laser les plus précises et les plus performantes :

 
 
1Déroulement d’une PKR (Photo Kératectomie Réfractive)

La PKR ou « laser de surface »

On parle de « Laser de surface » lorsque l’on traite le défaut visuel sur la surface de la cornée.
La PKR ou Photo Kératectomie Réfractive est la technique la plus simple et la plus ancienne. Elle consiste à retirer la couche la plus superficielle de la cornée : l’épithélium.

Il existe deux autres techniques dérivées de la PKR :

Le Lasek
Dans ce cas l’épithélium est détaché à l’alcool puis repositionné après l’action du laser.

L’Epilasik
Dans ce cas, l’épithélium est détaché mécaniquement du reste de la cornée grâce à une machine automatisée. Il est ensuite repositionné comme dans le cas du Lasek.
Une fois l’épithélium retiré, peu importe la technique, le laser Excimer va pouvoir remodeler la surface de la cornée.
Durant le traitement, le patient doit fixer une mire colorée. Le laser délivre ainsi plusieurs impulsions. Le temps varie entre 15 à 45 secondes en fonction des données enregistrées dans l’ordinateur. Ces données sont spécifiques à chaque patient (degré de myopie, autre défaut visuel associé,…)
A la fin de l’opération, des gouttes cicatrisantes et antibiotiques sont instillées. Une lentille de contact peut être posée sur l’œil pour atténuer la douleur et protéger la cornée pendant la cicatrisation.

Avantages du laser de surface :
  • Technique simple, rapide, efficace et sécurisée.
  • Ablation superficielle.
  • Technique souvent utilisée pour les faibles amétropies.

Inconvénients du laser de surface :
  • Période post-opératoire qui peut être douloureuse.
  • Récupération moins rapide que le Lasik.
  • Cicatrisation plus lente.
2LASIK et FEMTOLASIK
On parle de « LASIK » lorsque l’on agit sur le stroma cornéen (partie plus profonde de la cornée) après avoir réalisé un volet cornéen superficiel. Le nom FEMTOLASIK est utilisé lorsque le volet cornéen est réalisé par un laser Femtoseconde. C’est une technique plus moderne et plus communément utilisée aujourd’hui.

L'intervention LASIK se réalise en 3 étapes :

Première étape : la découpe d’un volet cornéen au laser femtoseconde

Elle permet d’exposer les couches profondes de la cornée (contrairement à la couche superficielle de la PKR). Le laser Femtoseconde apporte une sécurité, une précision et une qualité de résultat accrue. Il permet aussi de traiter des cornées relativement fines ou des troubles réfractifs plus importants. C’est la technique la plus fréquemment utilisée.

Deuxième étape : le remodelage de la surface exposée sous le volet :

Le laser Excimer MEL90 va traiter le défaut visuel dans l’épaisseur de la cornée, directement sur la surface exposée sous le volet. Il va délivrer plusieurs impulsions. Le temps de traitement varie en fonction des données enregistrées dans l’ordinateur lors du bilan préopératoire. Ces données sont spécifiques à chaque patient (degré de myopie, autre défaut visuel associé, …)

Troisième étape : le repositionnement du volet cornéen

A la fin du traitement par laser Excimer, le volet cornéen est repositionné. Il protège alors immédiatement la cornée. Avantages du Lasik :
  • Douleurs sont quasi-inexistantes
  • Traitement réalisé en profondeur
  • Récupération rapide : en moins de 24h
  • Technique sécurisée et très précise
  • Résultat optimal
Inconvénients :
  • Existence du volet cornéen : le volet existera toujours malgré sa cicatrisation et reste susceptible d’être abîmé en cas de traumatisme oculaire sévère.

L’intervention FemtoLASIK

Première étape : le laser Femtoseconde

Le chirurgien réalise un volet cornéen superficiel au laser Femtoseconde. Le temps de l’émission du laser, vos paupières sont maintenues ouvertes afin d’éviter tous clignements réflexes, un cône de succion est posé et stabilisé sur l'œil. Le laser agit entre 15 et 20 secondes par œil.

Deuxième étape : le lit rotatif

Le lit rotatif permet au patient de passer sans bouger et très rapidement du laser Femtoseconde au laser Excimer.

Troisième étape : le laser Excimer

Après le soulèvement du volet cornéen par le chirurgien, le laser Excimer va traiter et remodeler la cornée en fontion du défaut visuel à corriger. Le temps d’émission du laser Excimer est inférieur à 1 minute. Le volet cornéen est ensuite repositionné afin d'obtenir très rapidement une adhérence physiologique. A la fin du traitement des gouttes sont instillées. La totalité du traitement est sans douleur.

Après l’intervention

Après l’intervention, le chirurgien délivre une ordonnance ainsi que les indications postopératoires. Un rendez-vous postopératoire est planifié.
Des examens sont réalisés dans les semaines suivantes jusqu’à ce que le patient ait récupéré sa capacité visuelle complète.
3Presbyond ® Laser Blended Vision
Le Laser Blended Vision est un logiciel de traitement de la presbytie lié au Laser Excimer Mel 90 et à la station d'analyse CRS Master de Zeiss. Ce logiciel de traitement associe un profil de traitement de dernière génération permettant de contrôler :
  • Les aberrations sphériques post opératoires en fonction de l'âge et de l'amétropie pré opératoire ( myopie, hypermétropie et astigmatisme ).
  • et des aberrations optiques pré opératoires.
Le traitement Presbyond® Laser Blended Vision offre une nouvelle approche de la correction de la presbytie. Cette nouvelle méthode, basée sur le principe de la « micro-monovision », va favoriser une autonomie sans lunettes en vision de loin (10/10), en vision intermédiaire et en vision de près dans la plupart des situations, tout en maintenant une vision des reliefs.
Ce traitement consiste à créer une légère différence de vision entre les deux yeux. La correction s’applique à chaque œil, avec un traitement différent. On distingue l’œil dominant de l’œil non dominant. L’œil dit dominant sera corrigé en vision de loin et l’œil dit non dominant en vision de prêt. Grâce au traitement par Presbyond ® Laser Blended Vision, en vision intermédiaire (distance très sollicitée par la vie moderne : Téléphone, tablette, lecture), les deux yeux partageront une acuité visuelle similaire : La Blend Zone. Ils contribueront ainsi ensemble au confort visuel en vision intermédiaire De nombreuses études ont montré que le traitement Laser Blended Vision est bien mieux toléré par les patients que la méthode conventionnelle de la « monovision ».